Les brèves

100 ans de Mademoiselle Lair,

   Mademoiselle Rolande Lair a eu cent ans ce 6 septembre 2019. À cette occasion, afin de célébrer cet évènement, une délégation de l’ANR 41 s’est rendue à la maison de retraite des Cèdres à la Ville aux Clercs où elle réside maintenant.

   Nous avons rencontré une personne alerte et vive. Elle a reconnu d’abord « le gamin Lubineau » (85 ans bientôt), en effet Denis lui porte son cadeau de l’ANR chaque fin d’année depuis quelque temps déjà et ils ont travaillé ensemble au bureau de poste de Vendôme… quand Denis était encore débutant dans le métier. Ils ont pu échanger quelques souvenirs de cet heureux temps.

   Il était temps de passer dans la salle d’animation où elle fut accueillie par les autres résidents avec une chanson de circonstance « on n’a pas tous les jours cent ans ». C’est avec un bel appétit qu’elle a dégusté, au goûter, le gâteau d’anniversaire. Michèle Garcia fut aux petits soins pour elle, mais malgré tout, notre centenaire refusa : le cidre puis le jus de fruits qu’elle a trouvé trop sucré, fit une grimace quand Michèle lui proposa de l’eau et nous avons cru comprendre que quelques bulles auraient été beaucoup mieux appréciées, mais il y en avait déjà eu le midi lors du repas familial.

   Nous avons pu échanger avec elle et apprendre qu’elle était née et avait grandi à la Ville aux Clercs, que ses parents y tenaient une boucherie et qu’elle avait travaillé à la poste de la Ville aux Clercs puis à Vendôme où elle a terminé sa carrière. A la retraite, elle est revenue dans son village natal où elle avait sa maison, et ce n’est que récemment qu’elle  a rejoint la maison de retraite des Cèdres où elle se plait beaucoup. Elle est heureusement bien entourée avec son neveu « très gentil » qui la visite régulièrement. Elle est abonnée à la Nouvelle République « pour savoir ce qui se passe dans le coin ». Une centenaire qui a vraiment de l’allant !

   Nous avons passé un moment vraiment sympathique et surprenant avec une dame toujours dynamique et avec qui nous avons pris rendez-vous pour ses cent un ans… avec des bulles cette fois


 

Fin de la téléphonie fixe

 

Cette mutation va prendre plusieurs années. Il n’est pas question de faire disparaître les combinés, mais de les connecter sur un autre réseau.

 

C’est en 2023, qu’Orange commencera à « couper » ce service téléphonique traditionnel par plaque géographique.

A partir de cette date, jusqu’à 150.000 lignes anciennes par an seront concernées par l’extinction de ce service.

Vous avez donc au moins 5 ans, si vous n’avez pas encore de box internet, pour en prendre une en location auprès de votre opérateur.

Selon Orange, il appartiendra à chaque opérateur de proposer progressivement des solutions de substitution à ces clients préalablement à l’arrêt technique du service sur leur zone.

 

Lire  l’info complète

 

 


 

infos diverses 6cm

Les Brèves