CROISIERE SUR LA SEINE.

MARCHE A SOINGS EN SOLOGNE.
9 avril 2022
SORTIE VELO.
1 mai 2022

Croisière sur la Seine.

   C’est une croisière de 7 jours qui a été organisée du 17 au 23 avril pour 50 participants mais, à cause de problème de santé,  ce ne sont que 48 qui se retrouvés pour un départ à 13H00 de l’espace Guillon à Blois.

   Nous prenons la direction d’Honfleur en car pour un embarquement à 18H00, nous sommes accueillis par les membres de l’équipage et intégrons nos cabines respectives. Il nous est possible de débarquer pour nous dégourdir un peu les jambes et d’aller flâner dans le centre de cette belle ville, le quai sainte Catherine, l’église Sainte Catherine qui est la plus grande église de France construite en bois à l’architecture très particulière : tout en bois, sa voûte a la forme d’une coque de bateau renversée, face à l’église le clocher séparé est une robuste construction de chêne édifiée sur la maison du sonneur.

   Nous réintégrons le Seine Princess pour assister à la présentation de l’équipage : Kévin le commandant nous présente les différents membres qui l’assistent et donne le micro à Julio le commissaire de bord qui à son tour présente le reste de l’équipage (les serveurs, les femmes de ménage, les barmaids et Thibaut le bel animateur qui, à son tour nous présente le cuisinier et son aide. Nous dégustons le cocktail de bienvenue et là, je m’aperçois qu’il n’y a pas moins de 26 personnes d’équipage pour s’occuper de nous et nous ne sommes que 61 passagers !..  Je peux dire que nous avons été parfaitement « cocoonés »…

   Le lendemain départ à 8H00  pour la visite d’une distillerie de calvados située dans la commune du Breuil-en-Auge dans le département du Calvados au château du Breuil. Nous débutons la visite par une dégustation (ça décrasse)…Nous apprenons qu’il existe 50 variétés de pommes mais que 5 variétés suffisent pour distiller du calva, il faut faire des assemblages entre la douceur, l’amertume et l’acidulé. Aujourd’hui, Château du Breuil est une marque de calvados.

   Nous continuons et partons découvrir « la côte fleurie » jusque Deauville qui symbolise l’élégance, le prestige et le raffinement, destination de vacances de luxe depuis les années 1800, elle est connue pour son grand casino, ses parcours de golf, ses courses de chevaux et son Festival du film américain. Sa grande plage de sable est bordée par les fameuses planches et les nombreuses cabines de plage dédiées aux vedettes Américaines.

   L’après-midi sera consacré à la visite d’Honfleur,  Le vieux bassin (vieux port) bordé de maisons authentiques allant du XVIe au XVIIIe siècle caractérisé par ses maisons aux façades recouvertes d’ardoises qui ont inspiré des artistes peintres tels que Gustave CourbetEugène BoudinClaude Monet et de là… L’apparition du mouvement impressionnisteAlphonse Allais et Erik Satie y sont nés dans la même rue. Honfleur a su préserver les témoins de ce riche passé historique qu’elle doit, en partie, à l’authenticité et au charme de ses rues pavées, ses façades à colombages, ses petites boutiques, ses hôtels de charme et ses restaurants typiques, mais aussi à la diversité de ses monuments. Un groupe folklorique est venu animer notre soirée,  d’aucun d’entre nous a participé avec joie à quelques pas de danse.

   Après une nuit de navigation, cette 3ème journée nous conduira à Rouen, « la ville aux cent clochers » pour y faire une très belle visite guidée de cette belle ville.  L’histoire très riche de cette cité Normande, qui se confond avec celle de la France, témoigne de sa dimension politique et économique. Entre 911 et 1204, elle fut la capitale du duché de Normandie revendiquée aussi bien par les Français que par les Anglais durant la guerre de Cent Ans, c’est sur son sol que Jeanne d’Arc a été incarcérée, jugée puis brûlée vive le 30 mai 1431. Très endommagée par la vague de bombardements de 1944 et les incendies, la ville  a retrouvé un dynamisme économique au cours de l’après-guerre grâce à ses sites industriels et au grand port maritime, qui est de nos jours le cinquième port français. Là cathédrale Notre-Dame est l’une des plus hautes du monde  La flèche en bois couverte en plomb de style Renaissance qui la couronnait fut détruite par un incendie allumé par la foudre en 1822. Elle est à présent surmontée d’une flèche en fonte, construite de 1825 à 1876 qui culminent à 151 mètres de hauteur. Tous les quatre à six ans, Rouen devient la capitale occasionnelle du monde maritime grâce à l’« Armada ».

   Pour l’après-midi, visite guidée de la route des abbayes :

   L’abbaye Saint-Pierre de Jumièges est une ancienne abbaye bénédictine fondée par saint Philibert vers  654 sur un grand domaine de 14 Ha. L’abbaye marque l’apogée du monachisme normand dans la vallée de la Seine et est la plus vaste et la plus précoce des grandes abbatiales normandes. De ces ruines s’élèvent ces hautes tours blanches que Victor Hugo a définis comme « les plus belles ruines de France ».  

   L’abbaye Saint Wandrille fondée en 649 a connu une longue histoire marquée par trois grandes périodes de saccages et de destructions : celles liées aux incursions des Vikings, puis celles engendrées par les guerres de Religion, et enfin celles consécutives à la Révolution française. C’est encore aujourd’hui une abbaye de moines bénédictins. L’église actuelle est installée dans une ancienne grange du XIIIe siècle transportée et remontée en 1969.

   Après une nuit de navigation nous arrivons à Mantes la Jolie et prenons la direction de Giverny pour la visite de la fondation Claude Monet.  Claude Monet, ce maître impressionniste a vécu de 1883 à 1926, soit quarante-trois ans dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres.

   L’après-midi et la nuit se passeront en navigation en direction de Melun, le Seine Princess, bateau de 110m de longueur et 11m de largeur construit en 2002, rénové en 2015 compte 67 cabines et a une capacité d’accueil de 138 passagers, il est propulsé par 3 moteurs de 500 CV. Depuis Honfleur, nous avons passé une dizaine d’écluses, nous sommes passés sous 106 ponts, routiers et autres.Le lendemain matin après une gymnastique douce sur le pont soleil organisée par Thibaud, nous assistons à une conférence sur la renaissance dans le salon bar où il nous est agréable d’entendre parler de nos châteaux du val de Loire.

   Après avoir déjeuné, nous partons pour la visite du château de Fontainebleau résidence de 34 rois et de 2 Empereurs, Fontainebleau est le seul château habité par tous les souverains Français pendant près de 8 siècles. Avec 1500 pièces, il est l’un des plus grands châteaux de France et le plus meublé d’Europe. Témoin de la vie de cour officielle et intime des souverains tout au long des siècles il incarne, mieux qu’ailleurs, l’art de vivre à la française. Nous pouvons admirer des chefs-d’œuvre de la renaissance commandés par François Ier, les grands travaux d’Henri IV, les intérieurs raffinés de Marie-Antoinette, l’appartement d’apparat de Napoléon Ier, les fastes de Napoléon III et Eugénie…Situé dans un parc de 130 hectares, le château déploie son architecture autour de quatre cours principales et au cœur de trois jardins historiques dont le Grand Parterre le plus vaste d’Europe (11 hectares),  œuvre d’André Le Nôtre.

   Nous sommes de retour au bateau, ce soir nous avons la soirée de gala, le chef de cuisine vient nous rejoindre au salon bar et nous livre le menu qu’il nous a concocté avec son aide de cuisine, cela semble très copieux.

   Après cet excellent repas accompagné de bons vins le dessert arrive, une omelette Norvégienne flambée devant nous.  Nous nous retrouvons tous au salon bar pour assister à un spectacle de music-hall, chansons et sketches ravissent le public mais surtout Jean Claude… !.. L’un de nos adhérents qui aurait sûrement, à certains moments, voulu disparaître. Thibaut, notre animateur nous propose de continuer la soirée avec de la danse où chacun peut s’exprimer sur la piste.

   Notre prochaine destination sera Paris pour notre dernière journée de visite, le matin nous faisons une petite gymnastique de remise en forme tout en naviguant. L’après-midi nous partons à la découverte des monuments de Paris en car de la Tour Effel à l’Arc de Triomphe en passant la concorde, la Madeleine, l’Opéra, les Invalides, le Panthéon, le Palais Bourbon, les tuileries et les Champs Elysée pour emprunter l’avenue Kléber qui nous ramènera au port de Grenelle. Après le diner, nous partons à la découverte des monuments de Paris en navigation by night, le départ se fait où la Marne se jette dans la Seine, prêt du très bel hôtel 4****Chinois le Huatian Chinagora  et rejoint le pont de grenelle, puis, fait demi-tour devant la statue de la liberté pour rejoindre notre quai. Dans Paris intra-muros il existe 37 ponts, nous en avons passé 27 lors de notre navigation très bien commentée par Thibaut, les plus réchauffés d’entre nous pouvaient rester sur le pont soleil pour cette sortie.

   Julio notre commissaire de bord nous explique les derniers détails pour le débarquement du lendemain et chacun rejoint sa cabine pour boucler les valises. Le retour s’effectue sans problème puisque nous arrivons à l’espace Guillon à 12H30.

   Je tiens à exprimer ma grande satisfaction en ce qui concerne les participants qui ont formé un  groupe homogène et parfaitement soudé, la rigueur de tous dans la ponctualité et le respect des horaires donnés et la bonne ambiance en générale, cette aventure croisière sera certainement à renouveler vers d’autres horizons

Alain.