ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE 2021.

SORTIE “CULTURELLE” EN PAYS SAUMUROIS.
31 octobre 2021
MARCHE A CHAMBORD.
20 novembre 2021

 

   Assemblée départementale du 9 novembre 2021 à l’espace Guillon à Blois.

   Jacqueline Hubert accueille les participants et leur souhaite la bienvenue. Elle présente ses invités :

   André Foulquer représentant le bureau national de l’ANR, Didier Lajoinie nouveau délégué régional, les représentants des autres ANR de la région, les représentants du pôle des retraités dont Marc Paluaud représentant les retraités de la police, Roger Carroy président de l’AFEH les délégués des associations de personnel du Loir et Cher et de la région  Centre Val de Loire.

   Un moment de recueillement est observé pour honorer la mémoire de nos collègues adhérents disparus en 2020.

   La présidente rappelle l’AD de  2019 et le compte rendu est adopté à L’unanimité.

   Jacqueline Hubert, ensuite, articule son rapport moral autour des 5 valeurs fédératrices de notre association.

Se retrouver : en participant aux diverses manifestations conviviales que nous organisons. Les voyages, les marches  et la marche nordique initiée par Yves Hajek, les spectacles, et d’autres manifestations qui montrent notre vitalité.

Se défendre : en se regroupant pour cela avec la CFR et en agissant avec le pôle des retraités pour tenter d’agir en cette période difficile et où les retraités et les futurs retraités sont méprisés et traités comme des variables d’ajustement. La réforme des retraites, la protection sociale, sont les principaux axes de notre action.

S’informer : avec la « feuille de chou », avec notre site toujours maintenu à jour par Joëlle. Le site national. « La voix de l’ANR » et le livret d’accueil sont aussi des supports très appréciés.

S’entraider: la solidarité qui concerne les actions mises en place en faveur des adhérents isolés principalement lors des périodes de confinement. Le voyage réalisé dans le cadre des seniors en vacances avec l’ANCV y contribue également.

Se prémunir : avec ce que propose l’Amicale Vie.

    Le nombre d’adhérents a diminué en 2020, mais nous avons 32 nouveaux adhérents, les décès, mutations, démissions et radiations  excèdent malgré tout le nombre de recrues.

   Nous recevons encore une subvention de la Poste, les cotisations constituent notre principale et bientôt unique ressource. Pour 2022 elle ne sera pas augmentée, ce rapport moral est adopté à l’unanimité.

   Le comité est complété par l’élection, pour 4 ans, à l’unanimité de :  Marie Claude Beaudouin,  Liliane Desruet, Michèle Garcia, , François Le Borgne, Sylvie Legot, Serge Martin, Jean Pierre Préjean.

   Michel Neilz présente une synthèse claire de notre situation financière : les charges sont de 19477 €  et les ressources sont de 23334 €,  nous enregistrons un  solde positif de 3856 €, la situation est équilibrée et saine.

   Le rapport des commissaires aux comptes, Maurice Founillon et François Le Borgne est présenté à l’assemblée et après un vote, le quitus est donné à l’unanimité au trésorier.

   Le rapport d’activités est présenté par Alain Gaullier. Il récapitule les activités mises sur pied, malgré la pandémie et ses conséquences en 2020 : la galette des rois (110 participants) en janvier 2020, le théâtre par la troupe « l’école buissonnière » (173 participants) en février 2020, le voyage sur la Côte d’Azur juste avant la période de confinement. Le 10 mars l’AD avec la présence du président national Félix Vézier, le forum des associations en septembre à Cellettes, la sortie en pays chartrain en septembre, l’initiation à la marche nordique par Yves Hajek et 9 marches, 4 marches “douces” à Villeny, Vineuil, Cellettes et Saint Dyé, une sortie vélo le 1er octobre complètent les activités proposées en 2020..

    Le début de l’année 2021 est évoqué, il sera encore plus dynamique que celui de 2020.

   Les réunions tenues en 2020 :  deux réunions régionales par internet, 6 RC et des réunions de commissions ou thématiques.

   Concernant la solidarité et l’entraide l’objectif est d’améliorer sans cesse ce qui existe et de créer d’avantage de cohésion au sein de notre association. Les actions autour de, cette valeur sont portées par l’ensemble des adhérents au quotidien et  au travers de nos manifestations par les organisateurs et par les participants. Nous avons pu mener une action de présence et de soutien téléphonique auprès e nos adhérents âgés, isolés ou vulnérables lors de la première période de confinement. Nous n’avons rien fait de spectaculaire mais avons manifesté notre soutien à nos collègues et pu apporter des aides ponctuelles lorsqu’elles se sont avérées nécessaires.

   Ensuite la distribution des colis de fin d’année fut retardée en mars 2021, Une réunion d’accueil pour les nouveaux adhérents a été ajournée. Le séjour ANCV  seniors en vacances a été ajourné également.

    Alain Bailly présente l’Amicale Vie, une mutuelle de protection familiale et rappelle les conditions pour adhérer.

   Didier Lajoinie, le nouveau délégué régional se présente, insiste sur la nécessité de maintenir ou d’augmentera le nombre d’adhérents. Il souligne que malgré la période difficile que nous avons vécue, les activités proposées ont été nombreuses, les méthodes de travail sont rigoureuses, tout cela lui fait dire qu’il faut rester optimiste.

   Marc Paluaud intervient pour nous préciser ce qu’est le CDCA (comité  départemental pour la citoyenneté et l’autonomie). Il comprend 98 membres et l’objectif est de faire fonctionner cette instance qui jusqu’à maintenant ronronnait tranquillement sous l’égide du conseil départemental qui ne lui a insufflé aucun dynamisme. Grâce à Marc Paluaud, l’ANR 41 a maintenant une représentante dans cette instance : Michèle Garcia.

   François Reisser intervient comme représentant de la commission défense au bureau national pour préciser l’action menée dans le cadre  des deux priorités que sont le grand âge et l’autonomie.

   La loi sur le 5ième risque est votée, mais pour le grand âge et l’autonomie, les propositions sont pour l’instant repoussées par le Parlement. Différents rapports ont été présentés dont certains vraiment très défavorables en ce qui concerne le financement de ces priorités.

   André Foulquer du Bureau national intervient  et insiste sur les éléments qui menacent la défense et la pérennité de l’association.

   L’appartenance de l’ANR à la CFR nous apporte donc un plus grand poids auprès des intervenants  et permet de remettre les choses en ordre quand c’est nécessaire

   Les retraites ne constituent pas une variable d’ajustement, nous avons perdu « officiellement » plus de 6% en pouvoir d’achat ces dernières  années. En réalité nous avons perdu beaucoup plus. La CFR, le pôle des retraités et l’ANR mènent des actions pour que soient entendues les revendications des retraités.

   Assurer la pérennité de notre association.

   C’est nécessaire pour le maintien du lien social existant et aussi pour assure son maintien au bénéfice des futurs retraités. Il est donc primordial  de recruter. Nous ne pouvons plus perdre des adhérents d’autant que le retrait de la Poste du financement direct des associations va nous être préjudiciable. Que fera le futur CE de la Poste ?

   Jacqueline Hubert clôt cet AD 2021 et nous invite à passer à table !

   La Présidente

Jacqueline Hubert