VOYAGE EN NORVEGE.

MARCHE A LA CHAPELLE VENDOMOISE.
8 juin 2019

 

 

 

 SEJOUR EN NORVEGE

   La Norvège, pays d’une superficie de 385 000 km² abrite 5 millions d’habitants. C’est un long pays étroit et montagneux, bordé à l’ouest par la mer du Nord et la mer de Norvège, au nord par l’océan Glacial Arctique et la mer de Barents. Sa côte déchirée de fjords est protégée par des milliers d’iles (environ 50000). Ses chaînes de montagne, culminant à plus de 2 000 mètres abritent encore des glaciers. Sa situation géographique permet de goûter aux plaisirs de la neige, beaucoup de sites, éclairés l’hiver ont des tremplins, des pistes  et des patinoires naturelles avec les lacs.  La lumière est très importante en Norvège, la latitude passe de 58° à 71° du sud au nord.

   Oslo, 670 000 habitants, la capitale installée tout au fond du fjord (Oslofjord) à 100 km de la côte est une ville qui a de multiples atouts touristiques. Son hôtel de ville, un édifice elevé en brique rouge qui accueille chaque année la cérémonie des prix Nobel de la paix, son musée des bateaux Vikings et le parc Frogner du sculpteur Gustave Vigeland (1869 – 1943), avec 212 statues de bronze, granit ou fer forgé de tout âge, depuis le nouveau-né au vieillard usé, entièrement nues, comme figées dans des attitudes expressives, puis balade devant le Palais Royal, construit à partir de 1824, avec son magnifique parc boisé et fleuri. L’opéra, inauguré en 2008, magnifique édifice culturel, moderne de marbre blanc, est un lieu de rencontre d’où, en marchant sur le toit, on peut bénéficier d’une vue superbe sur l’immense port d’Oslo et le fjord.

   Après une nuit courte et un petit déjeuner copieux, nous reprenons la route vers les rives du lac de Tyrifjord et continuons par les vallées de Hallingdal, montagnes couvertes de forêts et de sapins aux paysages verdoyants. De la route, on peut apercevoir le glacier du HardangerjØkulen qui s’étend sur 78 km². Point de vue sur l’impressionnante cascade de Voringfoss avec ses 182m de hauteur. Puis on a emprunté le plus grand pont suspendu de Norvège, le Hardangerbrua, inauguré en 2013 : il mesure 1380m de long et 202m de haut. La montée au Mont Floyen par le funiculaire nous permet d’admirer un magnifique panorama sur la ville de Bergen et l’archipel.

   Bergen, 2ème ville du pays avec ses 300000 habitants, baptisée ville de la pluie (250 j/an). Elle est située sur la côte ouest de la Norvège, entourée de 7 montagnes et de collines escarpées et possède un charme très particulier. Avec ses maisons colorées, le quai de Bryggen, inscrit  à l’Unesco, est un paysage de maisons en bois absolument unique. Ce quartier possède des bâtiments commerciaux hanséatiques.

   En remontant vers le centre, une croisière sur le Sognefjord appelé le « roi des fjords », le plus long et le plus profond nous permet d’observer des paysages grandioses et sauvages.  Notre trajet en car est ponctué d’arrêts visites et photos: église en bois debout, cabanes de pêches traditionnelles nommées  » rorbu », rivières à saumon, points de vue. Petite anecdote à Trondheim, pour rejoindre notre hôtel, nous avons traversé l’organisation d’un marathon pendant la période d’échauffement (flash-mob) avec nos valises au milieu de la foule et sous la pluie.    

   Le passage au cercle polaire arctique, latitude 66°33 à 650 m d’altitude, exposées aux vents est une ligne imaginaire qui correspond à une réalité scientifique. Elle est la limite au nord de laquelle l’été, le soleil ne se couche pas. En raison de l’inclinaison du globe, les rayons solaires restent au-dessus de l’horizon durant plusieurs semaines. Les iles Lofoten, haut lieu touristique de la Norvège du nord apparaissent après 2h de croisière-ferry, à travers le magnifique Vestfjord offrant un décor saisissant et insolite des fjords, des villages de pêcheurs où sur d’immenses séchoirs se balancent des milliers de cabillauds étêtés

   Après avoir fait étape à TromsØ qui fut le point de départ d’expéditions polaires, mais aussi des pêcheurs de baleines, puis traversé la région Sami ( ex Lapon ), vu peu d’élans mais beaucoup de troupeaux de rennes, nous arrivons à notre but ultime : Le Cap Nord. Sur ce site le plus connu du pays, on y observe le soleil de minuit et son splendide jeu de couleurs de mi-mai à fin juillet et surtout la vue lointaine  sur l’océan glacial arctique.

   Françoise, notre guide française, est un véritable puits de sciences avec une connaissance parfaite de ce pays où  elle vit depuis 25 ans. Du sud au nord, elle nous a fait découvrir l’histoire de ce pays, leurs habitudes de vie et leurs merveilleux paysages. Ce voyage, tant attendu,  a dépassé nos espérances. 

Sylvie et Alain B.