MARCHE EN SOLOGNE DES ETANGS.

SORTIE CULTURELLE EN BERRY.
20 mai 2019
PIQUE-NIQUE A MONT PRES CHAMBORD.
4 juin 2019

   Marche en Sologne des étangs.

 

   C’est le 23 mai par une superbe journée ensoleillée que nous nous sommes retrouvés 35 pour faire le grand parcours en Sologne, au départ de  l’étang communal de Marcilly en Gault.

   Dès 9H00, le groupe s’est élancé et au travers des feuillages déjà très fournis des sous-bois, le soleil commençait à nous réchauffer, nous longeons quelques étangs dont l’étang du Mouet et nous nous rendons à l’évidence ; ces derniers ne sont pas à leur niveau le plus haut et nous ne sommes qu’en mai. Nous suivons le chemin et passons près de l’étang de la Verrière et longeons ensuite l’étang de Bièvre qui est 2 fois plus important que les autres étangs de Sologne avec ses 50 Ha, ses 2 Kms de longueur et ses 3 M de profondeur à l’endroit le plus creux. Nous passons ensuite sur la chaussée de l’étang de la Corderie qui a été asséché comme celui du Brioux quelques centaines de mètres plus Loin.

   Nous nous rapprochons de notre point de départ où nous retrouvons les 31 marcheurs de l’autre groupe, puis, après embrassades et effusions des retrouvailles, il est temps de nous diriger au restaurant le Lion d’Or à Saint Viâtre où un excellent repas nous a été préparé par Jacques et Murielle mais avant, comme  il est de coutume, nous faisons une photo du groupe près de l’église sous son clocher tors.

   Au cours du repas, Alain B. souhaite la bienvenue à 6 nouveaux adhérents : Ghislaine, Marylise, Marc, Jean Michel, Catherine et Alain. Le repas se passe comme d’habitude dans une formidable ambiance, un peu trop vite mais maintenant place à la « culture », car les responsables ont prévu une visite de la maison des étangs.

   En Sologne, on ne compte au total pas moins de 3 000 étangs, dont 135 rien que sur la commune de Saint-Viâtre ce qui représente 1 300 hectares d’eau. L’étang a toujours été un élément caractéristique des paysages solognots, il représente ainsi un patrimoine à la fois historique et culturel, mais également économique et écologique de la région. L’histoire de la Sologne a incontestablement été influencée par les étangs : dès le début du Moyen-Âge, à l’époque du grand défrichage des campagnes, il en fut créé en très grand nombre pour la plupart avant le XIXème siècle afin d’assainir la région, de produire du poisson, d’abreuver les animaux et de fournir de la végétation pour diverses utilisations. Outre l’agrément qu’apporte la présence d’une étendue d’eau, des étangs récents ont été créés pour pratiquer la chasse, un tiers des étangs seulement est géré en pisciculture.

   C’est dans cet esprit qu’a été créée la Maison des Etangs, à Saint-Viâtre, à la fois musée et écomusée, La visite de la Maison des Etangs se déroule en deux étapes. La première vous fera découvrir, à l’aide de maquettes, panneaux, l’histoire, le fonctionnement et la raison d’être des étangs mais aussi la faune et la flore, la gestion des étangs avec la pisciculture qui y est pratiquée.

   La deuxième étape, est un véritable conservatoire ethnologique au sein duquel sont décrits les différents métiers liés aux étangs. Différentes salles vous présentent les bondes et les outils des charpentiers servant à la création d’un étang, l’atelier du Charron spécialiste des barques à fond plat, le travail du chanvre comme la fabrication de cordes, ou encore une maison typique de pêcheur.

   Malheureusement il faut maintenant se séparer, au nom de tous je tiens à remercier les responsables marche pour la parfaite organisation de cette journée et déjà je pense à la prochaine sortie du 6 juin à la Chapelle Vendômoise, à bientôt.

   Alain.